Cas résolus après notre intervention

NOUS AVONS PU INTERVENIR POUR AIDER DES PERSONNES EN GRANDE DIFFICULTÉ D’OÙ L’IMPORTANCE DE POSTER VOS TÉMOIGNAGES DIRECTEMENT SUR NOS BLOGS AFIN QUE NOUS VOUS CONTACTIONS

 

ÉLISE

Bonjour. Je me présente, Élise, diabétique depuis 1999. Je suis aujourd’hui dans le même cas que Mathias l’était avant le drame : je n’ai plus aucune sécurité sociale… Cela fait 3 mois que j’ai déposé mon dossier, 3 mois que la sécurité sociale étudiante ma radiée et 3 mois que je suis obligée de payer tout mes traitements (j’en suis a plus de 500€ de frais de ma poche). D’après la CPAM (que j’ai appelé à de multiples reprises) « à la CPAM, tout le monde est prioritaire ». Aidez-moi à dénoncer cela svp. Je ne veux pas que le tragique événement que Mathias a du subir se reproduise ! Je vous remercie pour votre écoute.

Suite à ce témoignage j’ai dirigé Élise vers le directeur du Pôle Santé du Défenseur des Droits qui est intervenu. Son dossier a été résolu immédiatement.

————————————————–

SANDY

Bonjour,

Je me permet de vous écrire, car j’ai suivi votre histoire et je trouve cela inadmissible que l’on en arrive là…
En effet, je rencontre également quelques soucis depuis le mois de septembre. Ayant terminé mes études courant juin, et ayant trouvé un emploi en Septembre, j’ai envoyé ma demande à la CPAM de Forbach. J’ai rempli leurs documents et je leur ai donné ma carte vitale comme demandé. Sauf que depuis, je n’ai plus de nouvelles et toujours pas de carte vitale. Je travaille au Luxembourg depuis septembre, j’ai fourni tout ce qui m’avais été demandé. Pourtant toujours rien…
Actuellement j’ai trouvé un nouvel emploi en France et mon nouvel employeur me demande une attestation de securité sociale pour pouvoir me faire signer mon CDD. Problème, je n’existe plus dans les dossiers de la CPAM et ne peux donc pas avoir cette attestation…
Je les ai appelé afin de voir avec eux et la seule chose qu’ils trouvent à me dire, c’est: il faut patienter au moins deux mois et donc avancer tous les frais médicaux…
Savez-vous ce que je pourrai faire pour remédier à cela? Car j’ai peur de passer a côté de mon nouvel emploi
Merci d’avance

Nouveau message de Sandy

Bonjour
j’ai bien suivi vos conseils et je viens d’obtenir ma carte vitale et attestation grâce à votre aide. Donc je vous remercie de  tout mon cœur, vous êtes une personne admirable. Je suis de tout cœur avec vous dans votre combat et si je peux faire quelque chose pour vous aider n’hésitez pas à revenir vers moi.
Encore merci pour votre courage
Cordialement

————————————————–

HERVE

Bonjour Mme Picard,

Tout d’abord, merci Madame pour votre initiative de regroupement des dysfonctionnements de la CPAM qui devrait aider à améliorer son efficacité.

Sachez aussi que je suis désolé pour votre fils qui a payé au prix fort les conséquences de l’inefficacité chronique de la CPAM.

Pour ce qui est de mon témoignage :

Allocataire de l’ASS (< 500 €/mois) à Pôle Emploi depuis 2 ans et demi, j’étais bénéficiaire de la CMU-C (donc prise en charge de la part sécu + part « mutuelle » par la CPAM).

Presque 3 mois avant la date de renouvellement de cette CMU-C, j’ai fourni mon dossier de renouvellement.

Un refus m’a été notifié 3 semaines APRES la date d’échéance, pour un motif de revenu trop élevé (un montant ne correspondant à rien est mentionné par la CPAM, alors que mes revenus réels sont bien inférieurs au plafond permettant l’accès à la CMU-C).

J’ai donc immédiatement fait un recours amiable expliquant la situation et l’erreur sur le revenu pris en compte.

A ce jour, soit plus d’1 mois et demi après, je n’ai toujours aucune réponse.

On m’indique au téléphone qu’une absence de réponse après 2 mois équivaudra à un refus ! Même pas la politesse de prévenir en cas de nouveau refus, sans parler des délais de réponse incompatibles avec les soins !…

En attendant, la part complémentaire n’est donc plus prise en charge (depuis déjà presque 3 mois), ce qui a dû me faire RENONCER A DES SOINS ONEREUX, sans parler d’autres soins indispensables pour lesquels je suis contraint de payer la part complémentaire malgré mes très faibles revenus.

Je vais faire un nouveau courrier au conciliateur, mais un premier courrier envoyé avant le premier refus est resté sans effet et SANS REPONSE !

Un autre dysfonctionnement :

Rentrant de Polynésie Française (système de santé indépendant de la CPAM) en 2012, j’ai été balloté de caisse en caisse et de services en services avec des informations & instructions nouvelles et contradictoires à chaque fois.

Il a finalement fallu 4 mois et d’intenses démarches pour qu’enfin je récupère une affiliation à la sécurité sociale à laquelle j’avais droit dès mon retour !

Et cela en revenant d’un territoire d’outre-mer pourtant Français !

Merci Madame pour la publication et prise en compte de ce témoignage.

Salutations,

Nouveau message d’Hervé

Bonjour Mme Picard,

Merci pour votre réponse et vos conseils.

Après nouveau courrier au conciliateur (dans lequel je signalais vous avoir communiqué mon cas…) et relance téléphonique, la CPAM m’a finalement réadmis à la CMU-C (après 3 mois sans…).

Bon courage dans votre action, vous pouvez compter sur ma solidarité !

Salutations,

————————————————–

 

SONI

Bonjour,

Moi ça va faire bientôt 1 an que je n’ai pas ma carte vitale et je l’attends toujours ! Parce que j’ai perdu ma carte, je suis allée les voir plusieurs fois et j’ai déposé des dossiers, mais je n’ai jamais eu de réponse et à force je n’ai pas beaucoup de temps et j’en avais marre d’y aller pour rien. Ma maman y est allée aussi plusieurs fois pour moi et toujours la même réponse : « ça prend du temps » Il y a environ 2 – 3 semaines j’y suis retournée et ils me disent que votre dossier n’a toujours pas été enregistrée. Du coup je dois encore faire des allers retours. Je suis asthmatique et de plus, ça m’embête beaucoup parce que mon orthoptiste me demande que la carte, elle refuse l’attestation et ce n’est pas la seule, même pour mes prises de sang parfois je ne peux même pas les faire!

Nouveau message de Soni

Je viens d’ouvrir mon courrier et j’ai enfin reçu ma carte vitale !! J’ai suivi vos conseils et je pense que je l’ai reçu grâce à vous. Merci beaucoup !!

————————————————–

ALINE

Début octobre 2013, j’ ai trouvé un emploi en Autriche. Je suis donc partie vivre là-bas. Au mois de décembre, j’ai commencé à avoir des douleurs et au mois de janvier, je me fracturais les os à cause du stress. Après recherche, ils ont découvert que j’avais trop de cortisol dans les os et que cela provenait d’une tumeur à l’hypophyse. J’avais 5 adénomes de 2mm. De plus, cette tumeur m’a créée une maladie appelée morbus Cushing.

Au mois d’avril, je me suis fait opérée des adénomes. L’ opération s’est bien passée et le Cushing a disparu. Il me reste seulement un adénome à surveiller, qu’il ne grossisse pas.

Malheureusement, une semaine après ma sortie d’hôpital, j ‘ai fait une embolie pulmonaire car j’étais restée allongée trop longtemps pendant mon hospitalisation.

Fin juin, j’ai décidé de rentrer en France auprès de ma famille afin de finir de me soigner car je n ai  pas eu  le temps de m’intégrer en Autriche. En juillet, j’ai contacté ma CPAM et à ma grande surprise, ils m’ont fait savoir que je n’avais plus de droits chez eux. Je les avais appelé au mois de mars pour savoir si je pouvais me faire opérer en France. Une dame m’avait répondu que j’ avais des droits en France jusqu’en septembre et que cela ne posait pas de problème mais il serait mieux que je demande un S2 et un E112 en Autriche afin qu’ils paient les frais occasionnés. Au final, la CPAM m’a résilié sans m’avertir car je travaillais en Autriche.

Début août, j’ai été malade et je perdais du sang beaucoup de sang. J’ai été hospitalisée mais j’ai dû rester seulement une journée car mes droits avec l’Autriche expiraient et que je n’en avais plus en France, donc cette journée d’hospitalisation était à mes frais.

Courant août, je me suis rendue à 2 reprises à la CPAM dont je dépendais pour savoir où en était mon dossier, car le risque d’embolie restait présent et mettait ma vie en danger. La première fois, on m’a répondu que la responsable était en vacances et qu’on ne pouvait rien faire, la seconde fois la conseillère m’a demandé tel quel : C’est quoi votre problème, c’est l’argent? Vous ne pouvez pas avancer les frais? Votre dossier est en cours de traitement.. J’avais besoin de faire une scintigraphie qui coûte une fortune, je me suis sentie désespérée et complètement abandonnée. Je suis restée presque un mois sans soins pour mon embolie.

Suite à cet entretien et vu la gravité de l’état de santé d’Aline, nous avons contacté le pôle Santé du Défenseur des droits afin qu’il intervienne, son dossier a été débloqué immédiatement. Quatre jours plus tard, elle avait rendez-vous pour sa scintigraphie, carte vitale active en main.

————————————————–

D’autres témoignages sont actuellement en cours d’étude. Nous les publierons dès qu’ils seront résolus

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s